Romans collectifs - Editions du Ricochet

Romans collectifs

Les Collectifs des Editions du Ricochet
Créés à l’initiative de Marguerite TIBERTI, directrice des Editions du Ricochet, les collectifs répondent à une charte bien précise :
Ils font appel à 13 auteurs, ayant un lien avec la ville dans laquelle se situe le roman.
 
Cette rencontre avec des "polardeux" a été un déclic pour moi… elle m’a fait basculer dans le roman noir…

13 rue Saltalamacchia, 06000 Nice - roman collectif - Editions du Ricochet -  1997

Avec la participation de :

J.Ferrandez ; J-C Izzo ; P. Raynal ; Guy Konopnicki ; M. Francesconi ; F. Laurent ; O. Alberti ; B. Aubert ; J. Basso ; R. Kudelka ; J-M Marimbert ; P. Jérome ; S. Morgenstern ; J-B Pouy

Un gamin décolle de son placard pour un voyage interstellaire pendant qu’une infirmière peu orthodoxe soigne un malade hors du commun. Un jeune prof de latin essuie un petit coup de mer aux côtés d’une vieille dame russe qui sourit d’avoir vécu tant de tempêtes… L’occupant du sixième est toujours porté disparu, au rez-de-chaussée le fourreur délaisse l’aiguille pour le violon et dans la cave un clandestin cultive l’incognito… L’adolescente du second évite le bouquiniste du troisième tandis qu’un artiste peintre refuse à sa muse le droit de maigrir… Le V.R.P. du cinquième y est-il pour quelque chose ? Et pourquoi l’ex-concierge rôde-t-il autour de l’immeuble ?

 

 

 

13 cours des Chevaliers du Mail, 34000 Montpellier - roman collectif - Editions du Ricochet -1998

 

Avec la participation de :

M. Rouanet ; S. Dounovetz ; J. Wintrebert ; R. Alcovère ; G. Lambertoni ; F. Laurent ; A. Dubrieu ; A. Fétat ; J. Joubert ; R. Detambel M. Francesconi ; J. Vilacèque ; F. Meddour

L’ombre d’un hypothétique espion enrobe la pétillante concierge. Le Baiser de Germain Nouveau glisse sur la joue fraîche des étudiantes. La voyante assistée d’un ordinateur ignore le crime, un dîner mondain s’organise, une contrebasse s’envole… Tout devient possible. Sur fond de course camarguaise, le cinéma surgit des états d’âme, et l’enseigne lumineuse de la banque clignote dans l’imaginaire des malheureux. Fantasmes d’amour et de richesse se croisent, mais quoi qu’il advienne : motus.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 25/01/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site