Foules sentimentales

Foules… sentimentales ?

Foules… sentimentales ?

 

Manifestations, terrasses de bistrot bondées, rassemblements, foules se pressant dans des gares et mouvements de groupes… ça bouge ! Ça fourmille ! Ça grouille de vie !

Si le traitement pictural et les couleurs restent identiques (encres rouges, jaunes, noires…) le sujet, les sujets évoluent :

Finis les portraits statiques de « vedettes », artistes ou amis identifiables au premier coup d’œil…

Richard Roux élargit son champ visuel… Il se tourne versles foules !

Foules anonymes ? Pas du tout !

Sur les toiles géantes, chaque individu, mêlé aux autres, affirme sa présence…

et l’expression des visages nous saisit !

Crispés ou reposés…

Ouvert ou bien fermés…

Sombres, détendus, pressés, agités…débordants d’émotions !

L’humain reste au centre… et devient humanité.

Des inconnus ? Sans doute, mais au sein de groupes connus, identifiés… marqueurs de leur époque.

Des inconnus à qui Richard reconnaît le statut de « sujet », acteurs emblématiques d’une société en mouvement !

 

 

Françoise Laurent

Nice, mai 2014

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×