Eaux dormantes

Eaux dormantes (aux "dormantes" en tous genres...) Texte : Françoise Laurent - Image : @Anne Perret

En de troublantes eaux bleutées
l'évidence de l'œil, hublot de scaphandrier
livre au regard indiscret
la paupière cousue de cils noirs.
Somnolence
Apparence...
Transparence d'une membrane délicatement veinée
qui protège l'obscur secret des songes
et nous plonge au-delà de la peau
en d'insondables abysses.
Délices
Eclipse...
Noyée en son écrin marin
lac ou aquarium
Elle dort d'une paisible mort
ignorant le scalpel qui la saisit ainsi
la cisaille
l'autopsie
et l'incise...
Ecoute le cri de son absence écoute la rêver
et sombrer, innocente
au tréfonds d'un carnage sans âge.
Charcutage
Maquillage ?
Illusoire accalmie
D'une douce agonie
Grain de peau, graine de folie
Car la clé reste enfouie
Un mystère pour la vie
Ce regard sur la nuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×